Stanislas Guerini : quand le patron de LREM faisait le chauffeur de salles pour Emmanuel Macron

Il faut croire que Stanislas Guerini a toujours fait preuve d'une certaine loyauté envers Emmanuel Macron. En 2015, il rejoint l'entourage du futur président de la République, grâce à Ismaël Emelien et Benjamin Griveaux, qui jouent les intermédiaires. Il fait aussi partie de la petite équipe qui fonde En Marche. Dès le début, Stanislas Guerini laisse entendre qu'il est dévoué et généreux, en laissant par exemple son appartement situé Place des Ternes se transformer en QG. Au fil du temps, c'est lui qui est choisi pour animer les meetings d'Emmanuel Macron.

Durant la campagne présidentielle de 2017, Stanislas Guerini accepte d'être "chauffeur de salle" lors des rassemblements politiques organisés par l'équipe du candidat Emmanuel Macron. Dans un article daté de novembre 2018, nos confrères de L'Obs précisent qu'il "a joué les "Monsieur Loyal" au Louvre le soir de la victoire, le 7 mai 2017, avant que le président élu n'arrive sur scène". "On m'a appelé deux heures avant à l'arrache pour me dire : 'Stan, ce serait bien que tu meubles un moment'", confie à l'époque le principal intéressé, qui a accepté.

En plus d'être "intelligent", cet ancien entrepreneur de 38 ans serait aussi "loyal et très drôle", selon ses anciens collaborateurs. A l'époque de son élection au poste de délégué général de La République En Marche, en décembre 2018, les marcheurs sont nombreux à chanter ses louanges. On évoque "sa gentillesse", mais également "un mec super" et "humble", comme le rapporte Libération.

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron en colère… certains ont perdu des points avant le remaniement
Hermine de Clermont-Tonnerre dans le coma : une vie sentimentale compliquée
Agnès Buzyn, conquérante : elle défie Anne Hidalgo et ne se cache plus
Quand Nicoletta s’en prend à Christine Angot : “La folle de chez Ruquier !”
Astrid Veillon : son pacte avec son compagnon après “des crises de dingue”