"Stand and deliver": Eric Clapton et Van Morrison sortent un single anti-confinement

Magali Rangin
·2 min de lecture
Van Morrison et Eric Clapton collaborent le temps d'un titre pour sauver la musique live. - AFP - Montage BFMTV.com
Van Morrison et Eric Clapton collaborent le temps d'un titre pour sauver la musique live. - AFP - Montage BFMTV.com

La légende de la guitare Eric Clapton s'associe au musicien Van Morrison pour une chanson anti-confinement intitulée Stand and deliver (Envers et contre tous), selon les informations de Variety. Les recettes de ce morceau de blues, disponible le 4 décembre prochain, iront à un fond de soutien pour les musiciens frappés par la crise du covid-19. Clapton et Van Morrison sont très inquiets pour le secteur de la musique, au point mort depuis des mois.

"Nous sommes nombreux à soutenir Van et ses efforts pour sauver la musique live. Il est une source d'inspiration", a ainsi déclaré Eric Clapton. "Nous devons résister et nous engager, pour trouver un moyen de sortir de ce gâchis. Il n'y a pas d'alternative. La musique live pourrait ne jamais se relever".

Sauver la musique live

Van Morrison est déjà l'auteur de trois chansons au titre explicite: Born to be free (né pour être libre), As I Walked out (Comme je suis sorti) et No more lockdown (Stop au confinement).

Le musicien irlandais s'est réjoui du soutien d'Eric Clapton. "L'enregistrement d'Eric est fantastique et va clairement faire écho auprès de tous ceux qui partagent notre frustration". Ajoutant: "C'est vraiment un crève-coeur de voir tellement de musiciens talentueux manquer de soutien de la part du gouvernement. Mais je veux leur assurer que nous travaillons dur chaque jour, et nous faisons pression pour un retour de la musique live et pour sauver notre industrie".

Outre-Manche, près de 99% des 66 millions d'habitants continueront à vivre sous de strictes restrictions après la fin du confinement début décembre. Le Royaume-Uni est le pays le plus endeuillé d'Europe avec plus de 57.000 morts et 1,5 million de cas positifs.

Article original publié sur BFMTV.com