Le stade de l’Olympique lyonnais transformé en vaccinodrome géant

De notre correspondante à Lyon, Catherine Lagrange
·1 min de lecture
Vaccination avec vue sur le Groupama Stadium.
Vaccination avec vue sur le Groupama Stadium.

À 70 ans, Magda pénètre pour la première fois dans le Groupama Stadium, antre de l'Olympique lyonnais. L'herbe vert fluo, les gradins tricolores, l'immense arène sont pour elle un éblouissement et valent bien une petite photo souvenir. Si cette habitante de Saint-Symphorien-sur-Coise, à l'autre extrémité du département du Rhône, a pu entrer dans le stade fermé au public depuis plus d'un an, ce n'est pas en raison de la reprise des matchs, mais pour être vaccinée. Arrivée en voiture dans la matinée, Magda a dû patienter pendant une bonne heure en raison d'un bug informatique qui a perturbé un temps les opérations. La retraitée a ensuite suivi le parcours balisé par des sapeurs-pompiers pour remplir son dossier administratif. Et la voilà enfin qui prend place dans l'un des 38 box de vaccination aménagés pour l'occasion dans les salons VIP du Groupama Stadium, qui accueillent habituellement, les soirs de match, les personnalités invitées.

Stan, pompier volontaire de 20 ans, prend Magda en charge et lui demande de remonter la manche de sa veste. La septuagénaire a un petit mouvement de recul. « C'est vous qui allez me piquer ? » demande-t-elle, surprise par l'âge du jeune homme. Stan la rassure, lui explique qu'il a reçu une formation pour vacciner. Trois secondes plus tard, la dose de vaccin Moderna est administrée à la retraitée. « Je n'ai rien senti », sourit-elle, soulagée. Elle a déjà son rendez-vous pour sa deuxième injection. Ce sera le 2 mai. « Je n'ai [...] Lire la suite