Stade de France : pourquoi le formulaire de plainte pose problème aux supporters de Liverpool

Est-ce un couac judiciaire ? L'image de la police française auprès des Anglais pourrait bien en prendre encore un coup. Après les incidents au Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions , les supporters de Liverpool avaient obtenu la garantie de pouvoir porter plainte une fois rentrés chez eux. Des fonctionnaires français ont même été renvoyés en Angleterre, mais selon les informations d'Europe 1, l'opération tourne au fiasco.

Un formulaire de déclaration de plainte pas adapté

Pour cause, le formulaire de déclaration de plainte n'est pas du tout adapté. C'est un formulaire ordinaire pour des circonstances habituelles de plaintes de touristes. Mais rien ne correspond en première intention à ce que les supporters anglais ont subi. Par exemple, dans la catégorie lieux des faits, il est indiqué "hôtel" ou "musée" mais pas Stade de France . Les plaignants doivent donc le rajouter eux-mêmes à côté de la case "autres lieux".

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Avoir été aspergé de gaz lacrymogène ne figure pas non plus en tant que tel dans la liste des infractions subies. Autre problème à Liverpool, aucune information n'a été communiquée sur la présence des policiers français venus recueillir les plaintes, comme en témoigne Mohan, un responsable d'une association de supporters.

"Comment pouvons-nous faire confiance à la police française ?"

"Nous avons su de bouche à oreilles qu'ils étaient là, mais personne ne nous a approchés officiellement...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles