Stade de France : la RATP n’a pas conservé ses images, la SNCF si

Contrairement à la RATP, la SNCF dit avoir conservé les images filmées le soir de la finale de la Ligue des champions, au Stade de France.
Contrairement à la RATP, la SNCF dit avoir conservé les images filmées le soir de la finale de la Ligue des champions, au Stade de France.

Les images de vidéosurveillance prises par la RATP le jour de la finale de la Ligue des champions au Stade de France ont été effacées, mais la SNCF a conservé les siennes, ont indiqué à l'Agence France-Presse les compagnies publiques vendredi 10 juin. « Le délai de conservation des vidéos des caméras de vidéoprotection est de 72 heures pour des raisons de stockage », et « sans réquisition judiciaire, elles sont écrasées automatiquement par les nouveaux enregistrements », a expliqué un porte-parole de la RATP.

En revanche, la SNCF a conservé ses images. « Les images de vidéoprotection sont normalement effacées automatiquement au bout de trois jours. Dans le cas des événements au Stade de France, l'effacement automatique des images a été bloqué et les images ont été conservées, comme l'autorise la législation pour une durée de 30 jours », a exposé un porte-parole à l'AFP. « Ces images ont fait l'objet aujourd'hui [vendredi] d'une réquisition par les autorités judiciaires », a-t-il ajouté.

Les deux opérateurs disposent d'un vaste réseau de caméras dans les stations de métro et les gares de RER, dont celles de la ligne 13 du métro parisien – opérée par la RATP – et des RER B et D – opérés par la SNCF – qui desservent le Stade de France, à Saint-Denis, où des bousculades, des violences et des agressions ont entaché la soirée du 28 mai.

À LIRE AUSSIViolences au Stade de France : « C'est une misérable histoire de pickpockets »

Les images de la FFF supprimées

Des respo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles