Stade de France : Gérald Darmanin s'excuse de l'utilisation "disproportionnée" de gaz lacrymogène

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le ministre de l'Intérieur était auditionné ce mercredi par la commission des lois du Sénat.

Des gestes "contraires aux règles d'emploi" de la part de forces de l'ordre. Auditionné ce mercredi par la commission des lois du Sénat au sujet des incidents survenus aux abords du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions, Gérald Darmanin a assuré que les décisions prises par les forces de l'ordre ''ont permis de sauver des vies". Reste que le locataire de Beauvau reconnaît un usage "disproportionné" à certains moment de gaz lacrymogène.

"Le gaz lacrymogène a permis de sauver des gens de l'écrasement mais il a aussi causé des dégâts, notamment sur les enfants", a reconnu le ministre de l'Intérieur.

"J'ai vu personnellement deux faits, où manifestement l'ordre public et l'utilisation du gaz lacrymogène étaient contraires aux règles d'emploi", a encore déclaré Gérald Darmanin, précisant avoir "demandé des sanctions au préfet de police" pour ces deux membres des forces de l'ordre.

Des "règles d'emploi différentes" lors de manifestations sportives

Ces deux faits relevés par le ministre ont été filmés et diffusés sur les réseaux sociaux, a précisé l'entourage, sans détailler de quelles vidéos il s'agissait.

"Est-ce que ces moyens de dispersion sont adéquats pour un événement comme celui-ci? Manifestement l'expérience mérite d'être très largement revue", a concédé le locataire de Beauvau.

Gérald Darmanin a par conséquent annoncé vouloir revoir "des règles d'emploi différentes" pour les moyens de dispersion à l'occasion d'événements sportifs de grande ampleur.

Le ministre a aussi annoncé que les citoyens britanniques et espagnols agressés à l'issue du match "pourront déposer plainte dans leur pays à partir de lundi" et effectuer également une saisine de l'Inspection générale de la police nationale française (IGPN).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Gérald Darmanin s'excuse "très sincèrement" de l'utilisation "disproportionnée" du gaz lacrymogène au Stade de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles