Stade Français/Racing 92 : pas de mariage forcé

France 3
Stade Français/Racing 92 : pas de mariage forcé

Annoncée à la surprise générale en début de semaine, la fusion entre le Racing 92 et le Stade Français est abandonnée. Par un communiqué rendu public ce dimanche 19 mars, Jacky Lorenzetti, le président du Racing 92, déclare faire machine arrière. La fusion annoncée des deux rivaux franciliens soulevait de vives oppositions : celle des rugbymen du Stade Français entrés en grève illimitée, celle de la FFR prise au dépourvu et celle des supporters du Stade Français.

L'avenir du Stade Français en pointillé

Reste qu'après cette semaine mouvementée, le Stade Français n'est pas pour autant sorti de la crise et des difficultés financières qui le minent. "On m'a beaucoup reproché de ne pas concerter donc on va discuter et puis on va voir qui a les meilleures idées et comment on va les mettre en oeuvre", explique Thomas Savare, président du Stade Français. Une nouvelle réunion est prévue cette semaine à la Ligue nationale de

rugby sur l'avenir de club historique.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Rugby : "Je suis déçu, ce projet de fusion assurait l'avenir du Stade Français au plus haut niveau"
Fusion entre le Stade Français et le Racing 92 : l'abandon du projet est une "très bonne nouvelle"
Handball : fin de carrière internationale pour Daniel Narcisse et Thierry Omeyer
Roger Pingeon, vainqueur du Tour de France 1967, est décédé à l'âge de 77 ans
Fusion entre le Stade français et le Racing 92 : "Je suis un peu désabusé par cette très mauvaise communication"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages