Stéphane Plaza raconte comment un grave accident a changé sa vie

·1 min de lecture

C'est un drame qu'il a vécu bien avant de devenir l'un des animateurs préférés des Français. Stéphane Plaza a vécu en 1998 un accident domestique où il a bien failli perdre l'usage de ses jambes. Une épreuve sur laquelle il revient lundi au micro d'Anne Roumanoff et sa bande, à l'occasion de son invitation dans l'émission Ça fait du bien.

En 1998, le plus célèbre des agents immobiliers fait une grave chute de deux mètres. "Je me suis pété les jambes", résume pudiquement l'animateur télé, qui aurait pu rester en fauteuil roulant pour le reste de ses jours.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff de 11h à 12h30 sur Europe 1 en replay et en podcast ici

"Tout peut s'arrêter du jour au lendemain"

"On m'a dit que j'aurais du mal à marcher. On m'appelait le comte de Peyrac", se souvient Stéphane Plaza, faisant référence au personnage boiteux du film Angélique marquise des anges, incarné à l'écran en 1964 par Robert Hossein. Il aura finalement fallu de nombreuses hospitalisations pour que l'animateur ne conserve de l'accident que des séquelles minimes. "Après huit opérations, je boite un peu. Mais ça ne se voit pas quand je suis bien chaud", précise-t-il.

23 ans plus tard, l'accident a changé durablement sa manière d'envisager la vie. "Je pense qu'il faut être épicurien, parce que tout peut s'arrêter du jour au lendemain", estime Stéphane Plaza. "C'est comme ça que je le vis. Donc, quand je me lève, je suis plutôt de bonne humeur et je me dis que ça peut être le derni...


Lire la suite sur Europe1