Stéphane Plaza heureux : ce bon espoir qu’il s’est empressé de partager avec ses fans

·1 min de lecture

La crise sanitaire ne fait de cadeau à personne. Le Covid-19 aura non seulement fait beaucoup de morts mais mis en danger la santé financière de nombreuses personnes. Certains commerçants indépendants, obligés de fermer leur magasin pour éviter des amendes, se retrouvent dans l’obligation d’exercer d’autres activités, parfois à l’opposé de celle d’origine – ce qui fait bien rire Pascal Praud et ses collègues. Mais ils ne sont pas les seuls à souffrir de cette situation. Les agents immobiliers rencontrent aussi des soucis. Alors même que des visites de biens peuvent se faire dans le respect des nombreuses règles sanitaires, ils se sont vus contraints de les stopper, empêchant ainsi toute transaction immobilière suscitant la curiosité de Stéphane Plaza et de tout un métier. Déjà forcé d'interrompre les tournages pour se ménager, l’animateur de 50 ans devait donc conjuguer cet arrêt temporaire avec la mauvaise nouvelle. Mais cette dernière pourrait bientôt être derrière lui !

Comme il l’a annoncé sur son compte Instagram, les visites devraient reprendre très prochainement : « J’ai sans doute été le premier sur Instagram au début de ce second confinement à exprimer mes interrogations sur l’interdiction des visites du côté des acheteurs, rappelant que l’immobilier est essentiel, débute-t-il. Je suis content d’être aussi le premier à me réjouir au nom de notre réseau et de toute la profession de la fin probable de cette interdiction de visite (enfin je l’espère de tout mon cœur !) ». (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Secret Story bientôt de retour ? Christophe Beaugrand répond à la rumeur !
Bernadette Chirac masquée et en fauteuil roulant : cette rare sortie à Paris en compagnie de sa fille Claude
VIDEO Sophie Davant interrogée sur l'affaire Jonathann Daval, sa réaction est sans appel
Koh-Lanta, Les 4 Terres : ce petit objet inattendu à disposition des aventuriers
Sean Connery : le geste fort de sa veuve Micheline Roquebrune au moment de sa mort