Stéphane Plaza : son grand projet avec Laurent Ruquier suspendu à cause de la crise sanitaire

Alors que toute la France est en train de découvrir les joies du déconfinement et qu’un bon nombre d’animateurs télé reprennent les chemins des studios, Stéphane Plaza – lui - ne semble pas si pressé de retrouver les caméras d’M6. Dans un entretien qu’il vient d’accorder à Télé Poche, l’agent immobilier star préfère jouer la carte de la sécurité sanitaire. « Je ne fais pas le forcing, déclare-t-il. Je ne peux pas à la fois aider les soignants [il leur a mis son appartement à disposition lors du confinement, ndlr] et ne pas être précautionneux avec tous ceux qui travaillent avec moi en repartant tourner coûte que coûte. » S’il adore faire le pitre à la télévision, il ne le fera pas à n’importe que prix et sait que plus il attendra avant de reprendre, plus les journées de tournages à venir seront longues. « Mon planning sera peut-être plus dingue qu’avant quand on va pouvoir retourner, mais cela ne me stresse pas, ajoute-t-il. D’ailleurs, la chaîne ne me met aucune pression. »

Son grand projet avec Laurent Ruquier

S’il ne sait pas quand reprendront ses tournages, Stéphane Plaza ne sait pas – non plus – quand il réalisera son autre GRAND projet. « Je dois travailler sur la prochaine pièce de Laurent Ruquier, déclare-t-il. Mise en scène par Jean-Luc Moreau, avec Valérie Mairesse. C’est prévu en 2021. » Un joli projet qui risque de prendre du retard face à la pandémie du coronavirus qui handicape totalement me monde de la culture. Si les déconfinements sont expérimentés dans certains

Retrouvez cet article sur Voici

Benjamin Biolay retrouve son ex Chiara Mastroianni pour le premier jour du déconfinement
VIDEO Sibeth N'Diaye filmée en train de fumer en direct : les chroniqueurs de Cyril Hanouna la taclent
Denis Brogniart : vexé par la remarque d'un internaute, l'animateur le remet en place
Cauet se moque de Sibeth Ndiaye, filmée en train de fumer sur BFMTV
Les 12 coups de midi : Jean-Luc Reichmann montre les coulisses angoissantes du tournage post-confinement