Stéphane Guy viré de Canal+ : Patrick Chêne lui tend la main

·1 min de lecture

La décision de Canal+ de limoger Sébastien Thoen en novembre dernier a ébranlé le service des sports de la chaîne. Le présentateur qui tenait une chronique au sein du Canal Sports Club s'est vu signifier son renvoi de la chaîne, après avoir participé à un sketch qui parodiait L'heure des pros, l'émission présentée par Pascal Praud sur CNews. Le 18 décembre dernier, c'était au tour de Stéphane Guy d'être mis à pied pour avoir adressé un message d'amitié à son collègue, alors qu'il commentait le match Montpellier/PSG.

"Je veux saluer l'ami Sébastien Thoen qui n'a pas eu la sortie qu'il aurait méritée. On lui souhaite bon vent. On sait que le bel esprit de Marie Portolano permettra d'assurer la continuité dans le Canal Sports Club. Il n'y a pas de doute là-dessus," avait-il alors déclaré à l'antenne. Le journaliste a appris son éviction définitive la veille de Noël. La Société des Journalistes de la chaîne et de nombreux collègues ont, depuis, fait part de leur indignation, dénonçant une "décision arbitraire" et des "atteintes répétées à la liberté d'expression". Hervé Mathoux s'est quant à lui déclaré "orphelin" depuis ce départ forcé.

Patrick Chêne, ancien directeur du service des sports de France Télévisions et ancien commentateur du Tour de France, a également tenu à apporter son soutien au journaliste licencié. "Si j’étais encore directeur des sports de France Télévisions ou patron de Media_365 j’embaucherais immédiatement Stéphane Guy," a-t-il écrit sur son compte Twitter. (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Pas vu à la télé ! Cathy (L'amour est dans le pré 2020) dévoile, en images, les coulisses de l'émission
Gala de Kev Adams au ComediHa! Fest (W9) : c'est quoi, ce festival ?
Vianney improvise un petit concert pour ceux qui ont été seuls au Réveillon de Noël
Crise d'angoisse pour Karima Charni face aux souris et aux serpents de Boyard Land (VIDEO)
Camille Cerf sarcastique : elle attaque méchamment Claude de Koh-Lanta et Maëva Coucke (VIDEO)