Stéphane Bern gêné de poser une question sur Laurent Delahousse à Alice Taglioni (VIDEO)

Invitée dans les studios de RTL pour parler de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, Alice Taglioni a eu l’occasion de partager ses états d’âme avec les auditeurs. C’est grâce à une question de Stéphane Bern, l’animateur d’À la bonne heure, que l’actrice a fini par dire ce qu’elle pensait des magazines people : "Quand on tape votre nom sur internet, la première chose qu’on lit de vous c’est que vous venez d’être maman pour la troisième fois. Cette 'peoplisation' qui est faite malgré vous sur votre vie privée, ça vous agace un peu ?"

"Je trouve ça très hypocrite"

Après avoir expliqué ne pas être ravie de voir les paparazzi "de moins en moins discrets", Alice Taglioni a décidé de pousser un coup de gueule contre la presse à scandale. "Les couvertures des magazines people… Moi ce qui me fait de la peine, je vais vous dire, c’est qu’on soit obligé d’être méchants pour parler des gens (...) Ils peuvent pas s’empêcher d’avoir un petit mot ou un petit encart pour dire que vous avez connu un échec par ci ou par là, que ça c’est dur dans votre vie, que oui mais il y a meilleur ailleurs. Enfin, c’est ça, c’est cette espèce de besoin de toujours rappeler qu’il y a des choses qui ne vont pas. Dans ces cas-là, parlez que de ça ! Je trouve ça très hypocrite."

Dur pour Stéphane Bern de rebondir

Difficile pour Stéphane Bern d’enchaîner comme si de rien n’était sur sa prochaine question qui concernait même de façon lointaine... la vie privée de son invitée. Car l’animateur avait décidé

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

N'oubliez pas les paroles : la maestro Margaux dévoile comment elle fait pour continuer d'apprendre les chansons pendant l'émission
Demain nous appartient (spoilers) : le résumé en avance de l’épisode 641 du vendredi 17 janvier
Exclu. Adrien Laurent quitte La Villa des cœurs brisés : "beaucoup de candidats étaient contre moi"
Renaissances (W9) : sexy et sans complexe, l'actrice Natalie Martinez s'affiche sur Instagram (PHOTOS)
Peur sur le lac (TF1) : la condition que Sylve Testud voulait imposer sur le tournage