Stéphane Bern : c'est officiel, l'animateur quitte RTL

C'était un secret de Polichinelle. Depuis plusieurs jours, Stéphane Bern annonçait à qui voulait l'entendre que son émission A la bonne heure, diffusée quotidiennement en fin de matinée sur RTL, allait s'arrêter. Le 7 mai dernier, c'est Le Parisien qui annonçait la nouvelle, à peine démentie pour la forme par la radio, qui évoquait des "discussions en cours". Le 13 mai, Stéphane Bern confirmait à 20 Minutes l'information du quotidien : "Elle n’est pas reconduite. En même temps, est-ce que j’espérais qu’elle le soit ? Je ne suis pas sûr (rires). Cela fait vingt ans que je fais de la radio tous les matins en direct, je crois que je n’ai plus forcément envie d’être tous les matins sur RTL, enfin, à la radio". Avant d'ajouter, froidement : "RTL n'a plus envie de moi, visiblement".

Un nouveau point de chute ?

Alors que l'arrêt d'A la bonne heure semblait acté, Le Parisien, toujours, savait que RTL avait proposé à l'animateur de "lancer un nouveau rendez-vous : une chronique ou une interview dans une autre émission de la grille". Il n'en sera rien. Ce mardi 19 mai, RTL et Stéphane Bern viennent de mettre fin à neuf années de collaboration. Par communiqué, la radio confirme que l'émission n'est pas reconduite, d'une part, mais aussi que l'animateur et la radio ont "choisi de mettre fin à leur collaboration qui avait démarré en 2011". "Après vingt ans passés à animer chaque matin une émission en direct et en public, Stéphane Bern souhaitait trouver une autre formule qui n'a pas pu trouver

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Bigflo et Oli ont trouvé leur sosie commun, les internautes sont pliés de rire
Stéphane Plaza : l'agent immobilier s'est blessé avec... la tondeuse de son chat
VIDEO Jean-Pascal Lacoste (C que du kif) taclé dès son arrivée par Jean-Michel Maire
PHOTOS Brigitte Macron masquée pour sa première sortie officielle depuis la fin du confinement
VIDEO Tous en cuisine : Michaël Gregorio et Déborah François apparaissent ensemble, les internautes s’interrogent