Sri Lanka : la résidence du Premier ministre envahie et en flammes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Des manifestants sri-lankais ont envahi à Colombo la résidence officielle du chef de l'État.  - Credit:M.A. PUSHPA KUMARA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Des manifestants sri-lankais ont envahi à Colombo la résidence officielle du chef de l'État. - Credit:M.A. PUSHPA KUMARA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le président sri-lankais, Gotabaya Rajapaksa, s'est enfui après que des manifestants ont envahi, samedi 9 juillet, sa résidence officielle à Colombo. Ces derniers ont aussi profité des lieux avant de mettre le feu à la résidence privée du Premier ministre Ranil Wickremesinghe. « Des manifestants se sont introduits dans la résidence privée du Premier ministre Ranil Wickremesinghe et ils y ont mis le feu », ont indiqué les services du chef du gouvernement.

Après avoir réussi à pénétrer dans le palais présidentiel et forcé Gotabaya Rajapaksa à s'échapper, point culminant de plusieurs mois de mécontentement social, des Sri-Lankais s'en sont donné à cœur joie dans l'enceinte de l'édifice.

Piscine et essayage

Des dizaines d'hommes ont tombé la chemise et plongé dans la piscine, certains en sauts périlleux. D'autres se sont prélassés sur les pelouses soigneusement tondues, d'autres encore filant tout droit dans les appartements privés du président. « Nous sommes dans la chambre de Gotabaya, voici les sous-vêtements qu'il a laissés derrière lui », a lancé un jeune homme en brandissant un slip noir, dans une vidéo en direct largement partagée sur les réseaux sociaux. « Il a aussi laissé ses chaussures derrière lui. »

À LIRE AUSSI« Le Sri Lanka ne peut plus importer de biens de première nécessité »

Honni des manifestants, qui le jugent responsable de la profonde crise économique que traverse le Sri Lanka depuis plusieurs mois, le président venait tout juste de quitter le [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles