Sri Lanka: plusieurs milliers de manifestants à Colombo au 50e jour de la crise

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs milliers de Sri-Lankais sont à nouveau descendus dans les rues de Colombo ce samedi pour demander la démission du président Gotabaya Rajapaksa. Une mobilisation moins forte que le 9 mai dernier.

Avec notre envoyée spéciale à Colombo, Jelena Tomic

Arborant des drapeaux noirs et sri-lankais, bras levé et le poing serré, plusieurs milliers de manifestants sont venus défiler devant la présidence. La marche de ce samedi était beaucoup moins fournie que celle du 9 mai dernier, où plusieurs dizaines de milliers de manifestants avaient défilé avant d’être violemment réprimés par la police, mais le mouvement ne s’éteint pas.

Ce 28 mai marque le 50e jour de protestation contre Gotabaya Rajapaksa, un président honni par les manifestants, rejeté par une grande partie de la population et qui refuse de démissionner.

« Aujourd’hui on est venu célébrer les 50 jours de notre présence ici. Nous sommes surtout venus dire : "Gota va t’en !" », raconte une manifestante. Selon elle, le président ne doit pas être le seul à partir : « Nous devons changer tout le système car chaque jour le Sri Lanka va de plus en plus mal, nous sommes en train de tout perdre. »

« Nous ne voulons plus être divisés par les politiques »

Moines, syndicats, minorités tamoules, familles des victimes de la dernière guerre… Le cortège est représentatif de la diversité et des blessures non guéries du passé. « Notre pays est composé de diverses ethnies. Et nous tous ici croyons en l’unité. Nous ne voulons plus être divisés par les politiques. C’est ce à quoi nous aspirons. Nous voulons un pays uni », raconte une autre.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles