• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sri Lanka : des manifestants expulsés par les forces de sécurité

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Quelques heures après la prestation de serment du nouveau président sri-lankais Ranil Wickremesinghe, les forces de sécurité ont effectué un raid sur le principal camp de protestation anti-gouvernemental dans la capitale Colombo, expulsant les militants rassemblés devant le bureau du président.

Ce raid intervient un jour après la prestation de serment de l'ancien Premier ministre Ranil Wickremesinghe, qui a promis de prendre des mesures sévères contre les manifestants, en tant que nouveau président du pays en crise, en remplacement de Gotabaya Rajapaksa, que les manifestants ont forcé à démissionner.

Des centaines de soldats ont retiré les barricades érigées par les manifestants pour bloquer l'entrée principale du bureau présidentiel, que les manifestants avaient en partie envahi au début du mois.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles