Le Sri Lanka interdit burqa et niqab, les musulmans dénoncent une discrimination

Des musulmans du Sri Lanka dénoncent l'interdiction du port de la burqa et du niqab annoncée par le gouvernement, qui fait valoir qu'il s'agit d'une mesure de sécurité nationale contre l'islam radical. La communauté musulmane, qui représente 10% des 21 millions d'habitants de ce pays à majorité bouddhiste, s'est émue de cette mesure perçue comme un nouvel acte de discrimination à son encontre.