Sri Lanka : le camp de manifestants devant la présidence violemment démantelé

Des centaines de soldats et policiers sri-lankais ont démantelé, dans la nuit de jeudi 21 à vendredi 22 juillet, le principal camp de manifestants antigouvernementaux dans la capitale Colombo, quelques heures après la prestation de serment du président élu Ranil Wickremesinghe. Un violent assaut qui suscite l'inquiétude de la communauté internationale. Le pays est ravagé par une grave crise économique, caractérisée par des pénuries d’aliments, d’électricité et de carburants.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles