Le Sri Lanka, bientôt à court de carburant, continue de sombrer

PHOTO DINUKA LIYANAWATTE/REUTERS

Jamais le Sri Lanka n’avait vu de telles files d’attente. L’île de 22 millions d’habitants a vu vendredi les “plus longues queues de son histoire” se former aux abords des stations-service, affirme The Daily Mirror. Le pays ne dispose que d’un stock très limité d’essence et de diesel.

La veille, le ministre de l’Énergie, Kanchana Wijesekera, avait prévenu que le pays possédait encore un stock de carburant d’à peine cinq jours. Les pénuries chroniques se sont aggravées au cours des derniers jours. Selon un syndicat sri-lankais, environ 85 % des stations-service du pays seraient à court de carburant.

Face aux conséquences sur les transports publics, le gouvernement a décidé de déclarer le vendredi comme une journée de congé pour ses employés qui travaillent dans les secteurs non essentiels.

“Les employés de l’État recevront le matériel nécessaire pour se livrer à des activités agricoles, dans leur jardin ou ailleurs, durant leur jour férié exceptionnel du vendredi, afin de pallier la crise alimentaire qui se profile”, détaille le Daily Financial Times.

L’île de l’océan Indien s’enfonce depuis des mois dans une très grave crise économique. À court de devises étrangères, le Sri Lanka, fortement dépendant des importations, manque de carburant, mais aussi de denrées alimentaires, et vit au rythme des coupures d’électricité. Les Nations unies ont dit craindre que la crise économique ne se transforme en une grave crise humanitaire.

De plus en plus de Sri-Lankais tentent d’ailleurs de quitter le pays. “Un bateau de demandeurs d’asile en route vers l’Australie a été intercepté par la marine sri-lankaise [mercredi]”, rapporte Sky News Australia. Le bateau comptait 64 personnes à son bord. Plus de 300 Sri-Lankais ont déjà tenté de se rendre illégalement en Australie au cours des dernières semaines, selon le média local.

D’autres, prennent le chemin de l’Inde. Selon The Hindu, plus de 80 Tamouls, y compris des enfants et des bébés, ont pris des bateaux en direction du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde, au cours des derniers mois.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles