Le squelette d'une ado américaine attachée à un arbre en 1974 enfin identifié

PBCountySheriff/Twitter

Le squelette qui avait été retrouvé en 1974, attaché à un arbre en Floride a été identifié. Il s’agit d’une jeune fille qui aurait été victime d’un tueur en série.

Il a fallu des décennies pour mettre enfin un nom sur ce squelette. La semaine dernière, les autorités de Floride ont annoncé avoir identifié la possible victime d’un tueur en série, dont le cadavre avait été découvert attaché à un arbre en 1974. Susan Poole, 15 ans, avait été portée disparue par sa famille deux ans plus tôt, en 1972, mais la lumière n’avait jamais été faite sur cette étrange histoire. «Il ne restait d’elle que ses os» a déclaré en conférence de presse jeudi dernier l’agent William Springer.

En 2015, l’affaire avait été qualifiée de «cold case» après que les autorités ont annoncé n’avoir toujours rien trouvé au sujet de ce corps. Son ADN avait à l’époque était soumis à une base de données nationale des personnes disparues, en vain. Pour tenter de trouver des réponses, les enquêteurs avaient même réalisé une image de synthèse de ce à quoi pouvait ressembler la jeune fille. Mais cet appel à témoins n’avait de nouveau rien donné, indique le «New York Post ».

Le suspect tué en prison

Ce sont les progrès des analyses ADN et généalogiques qui ont permis de faire enfin avancer l’enquête, rapporte «People ». L’an passé, les enquêteurs ont envoyé les restes humains à un laboratoire privé spécialiste du séquençage du génome. Grâce à ces nouvelles analyses, la police a ensuite pu remonter jusqu’à des membres de la famille de la victime, permettant ensuite de l’identifier formellement. Ces proches ont expliqué qu’elle avait «juste disparu» en laissant derrière, chez une amie, elle ses vêtements, son sac et ses effets personnels.

Selon les autorités, Susan Poole aurait été victime d’un tueur en série, Gerard Schaefer, qui fut autrefois membre du bureau du shérif dans le comté voisin de Martin. Cet homme a été(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles