Des squatteurs viennent dormir dans un appartement déjà occupé

·1 min de lecture

Dans la majorité des affaires de squat qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, les occupants illégaux profitent de l’absence du propriétaire ou du locataire pour s’installer. Mais à Toulouse, une affaire plutôt particulière s’est déroulée dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 mars. Comme le détaille France Bleu, un couple s’est en effet introduit dans un logement situé avenue de Lespinet, au sud-est de la ville. Mais le locataire de l’appartement dormait sur place…

Le couple aurait fait irruption dans le logement après avoir forcé une fenêtre, puis l’homme et la femme se sont endormis dans un lit. C’est là qu’ils ont été retrouvés par la police. En effet, le locataire, qui dormait dans une autre chambre, a été réveillé et a donc prévenu les autorités vers 3 heures du matin. Il craignait alors un cambriolage après avoir entendu des bruits étranges. Les squatteurs n’ont pas eu de difficultés à entrer, souligne France Bleu, puisque la mère de l’un de deux était une ancienne occupante du logement. Ils en connaissaient donc déjà la configuration. Le couple a été interpellé et entendu par la police lundi 22 mars. De son côté, le locataire a déposé plainte pour violation de domicile.

>> A lire aussi - Les squatteurs profitent de l'absence d'un octogénaire pour investir sa maison

Il y a quelques jours, Roland, un retraité de 88 ans, a annoncé la mise en vente de sa maison, elle aussi située à Toulouse. Le logement avait fait parler de lui ces derniers mois puisqu’il a été squatté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quatre jeunes tentent de voler un train pour rentrer chez eux
L'agence européenne des médicaments déconseille l'utilisation de l'ivermectine contre la Covid-19
Le blocage des vaccins produits dans l’UE “très rétrograde”, pour l’Irlande
Dette : les notes de 33 pays dégradées en 2020, un record
Tabac : joli coup de filet des douanes à Calais, gros manque à gagner pour les réseaux criminels