Sports d’hiver : vers une pratique plus douce de la montagne ?

À La Plagne (Savoie), tout le monde s’adapte à la fermeture des remontées mécaniques. Un guide présente le canyon du Colorado, un hors-piste d’ordinaire prisé par les skieurs de la station. "On a des paysages assez uniques que l’on ne peut pas voir des pistes de ski ni de l’extérieur", explique Guillaume Brun. La montagne dévoile ainsi un nouveau visage aux habitués. "On fait beaucoup de randonnées, mais c’est vrai que l’on n’est jamais encore venus dans le canyon", confie une touriste, enjouée. Changer les habitudes Balades en raquettes, luge, ski de randonnée ou encore bobsleigh, chaque station s’adapte avec des activités qui existaient déjà, mais qui cette année sont sur le devant de la scène. "On est face à un comportement maintenant de vacanciers qui viennent skier un peu plus plaisir, détente, profiter des terrasses et de toutes ces activités annexes […] Il faudra être vigilant à l’avenir et pourquoi pas en créer et développer d’autres", explique Cédric Lathoud, de l’office de tourisme de la Grande Plagne. La station affiche un taux de 20% de remplissage durant ces fêtes de fin d’année. Un premier pas vers une pratique plus douce de la montagne ?