Waddle, pression et passion des fans... De Zerbi explique pourquoi il a signé à l'OM

Son arrivée sur le banc de Marseille était une surprise. Roberto De Zerbi s'est alors justifié sur son choix de venir dans la cité phocéenne. Dans une interview pour le média italien Zeta, le technicien a avoué "penser à rester encore un an" à Brighton "s'il ne trouvait pas de club "qui le stimulait". "Des contacts avec de grosses écuries aveient été noués, mais aucun accord n'a été trouvé", a assumé le coach marseillais.

"Un endroit qui m'a toujours fasciné"

Pour rejoindre l'OM, tout a été plus simple. Selon "RDZ", les dirigeants (Pablo Longoria et Medhi Benatia) ont été clairs. Mais c'est surtout, le club et son histoire qui ont incité l'homme de 45 ans à poser ses valises dans le sud de la France. "C'est un endroit qui m'a toujours fasciné, quand j'étais enfant, j'admirais des champions comme Rudi Völler et Chris Waddle. Le public est très chaleureux et passionné, un peu comme moi", a affirmé De Zerbi.

Un club qui lui rappelle de bons souvenirs

La ferveur et la folie du Stade Vélodrome plaîsent énormément à Roberto De Zerbi depuis longtemps. En 2022, L'Italien n'était pas loin de signer à l'OM pour succéder à Jorge Sampaoli. Cette saison, "RDZ" s'est rendu à Marseille, en Europa League avec Brighton, et avait témoigné son admiration pour les supporteurs adverses.

"J'ai choisi l'OM car ce club me rappelle beaucoup la passion et la pression que j'ai connues à Foggia. Le Vélodrome accueille près de 70 000 personnes, il fait beau et chaud. Cet environnement me pousse à donner le meilleur de moi-même", se réjouit l'ancien entraîneur de Sassuolo".

Depuis jeudi matin, les Olympiens sont de retour au centre Robert Louis-Dreyfus, et ont réalisé les tests physiques. Avant le premier match de Ligue 1 face à Brest le 18 août, les hommes de De Zerbi affronteront en amical le Nîmes Olympique, le SC Toulon et Augsburg.

Article original publié sur RMC Sport