Voile : « J’ai ça en tête tout le temps »… Samantha Davies traverse les océans pour sauver des enfants

Un cœur grand comme ça - La navigatrice britannique vient de terminer 6e de la course New York Vendée sur son Imoca « Initiatives Cœur » qui lui sert à financer la cause qu’elle défend

En terminant la course New York Vendée à la 6e place, Samantha Davies a rappelé au monde de la voile qu’elle faisait partie des toutes meilleures. Surtout, la navigatrice britannique a peaufiné sa préparation en vue du Vendée Globe, dont le départ sera donné ici même, aux Sables-d’Olonne en novembre.

À presque 50 ans, celle qui est aujourd’hui établie en Bretagne jouit pour la première fois d’un immense privilège : celui de disposer de son propre bateau. Conçu spécialement pour elle, le monocoque rouge Initiatives Cœur est pourtant bien plus qu’un simple bateau de compétition. Pour celle qui le manœuvre au quotidien, c’est avant tout un moyen de sauver des enfants, en alertant le grand public sur la nécessité d’accompagner financièrement les populations les plus fragiles de ce globe.

La GOAT

Comme la plupart de la flotte, la navigatrice britannique n’a pas eu beaucoup de temps pour préparer cette nouvelle traversée qui l’a ramenée en France. Auréolée d’une superbe 3e place sur la transat CIC entre Lorient et New York en mai, Samantha Davies pouvait savourer sa « victoire ».

En signant son premier podium sur une course au large, elle montrait à toute la flotte qu’elle pouvait rivaliser avec les tout meilleurs de sa classe Imoca, y comp(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Séance de sport, resto entre amis… Mais, au fait, on peut faire quoi pendant un arrêt maladie ?
Roland-Garros : « Je trouve ça marrant »… Le service à la cuillère s’est-il débarrassé de sa mauvaise réputation ?
Risque-t-on à chaque fois sa vie quand « on fait » de l’ULM ?