« On veut être traités comme les policiers ! » Des milliers de pompiers manifestent à Paris, réclamant une prime JO

« On veut être traités comme les policiers ! » Des milliers de pompiers manifestent à Paris, réclamant une prime JO

mobilisation - Plusieurs milliers de pompiers ont défilé dans les rues de Paris pour obtenir de meilleures conditions de travail

Claquements de pétards, fumigènes et sirène d’alerte. Les milliers de pompiers grévistes partis de la place de la République ce jeudi 16 mai, sont arrivés en fanfare place de la Nation, où ils ont déployé une banderole « Suicides pompiers, SDIS coupables #Silence sous mon casque ».

« C’est fini. Maintenant on arrête de faire du bruit, on rentre », a lancé dans un mégaphone un pompier pour ordonner la dissolution du cortège.

Quelques tensions sont survenues avant le départ du cortège, lorsque des pompiers ont lancé quelques gros pétards. Les forces de l’ordre, présentes en nombre pour encadrer le cortège, sont intervenues pour extraire quelques manifestants.

Sollicitée sur ces tensions, la préfecture de police de Paris n’a pas répondu dans l’immédiat.

Des embauches, un suivi médical adapté et une prime JO parmi les revendications

Les sapeurs-pompiers professionnels territoriaux et les personnels des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) exigent davantage d’embauches, un suivi médical adapté et une prime pour leur implication dans les JO de Paris.

« L’une de nos préoccupations immédiates est l’égalité dans le traitement par rapport à la prime JO. On veut être traité comme les policiers et les gendarmes », a dit à l’AFP Sébastien Delavoux, représentant syndical de la CG(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
JO de Paris 2024 : Combien vont toucher les médaillés français ?
RATP : Des primes de 1.600 à 2.500 euros proposées aux conducteurs du métro et du RER pour les JO de Paris 2024
Pourquoi les pompiers seront en grève à Paris le jeudi 16 mai