Tour de France: Pedersen abandonne après sa chute, un concurrent pour le maillot vert en moins

Un ancien champion du monde quitte le Tour de France. Avant le départ de la 8e étape, samedi 6 juillet, la formation Lidl-Trek a annoncé l'abandon de son leader Mads Pedersen. Le Danois (28 ans) avait chuté lors du sprint massif mercredi et était touché notamment au niveau de l'épaule gauche, même s'il ne souffrait d'aucune fracture.

Pedersen vise aussi les Jeux olympiques

Deuxième du classement par points derrière Biniam Girmay, Mads Pedersen aurait pu être cité comme l'un des grands favoris du jour ce samedi. Lors des deux dernières éditions, il était reparti à chaque fois avec une étape. Sélectionné pour la course en ligne des Jeux olympiques, le champion du monde 2019 va passer de nouveaux examens et prendre du temps pour se soigner.

"Mads Pedersen s'est battu pendant les étapes 6 et 7, mais la douleur et le gonflement ne se sont pas améliorés", a noté son équipe dans un communiqué, précisant qu'il est "presque impossible" pour Mads Pedersen de manier son vélo en raison de ses douleurs à l'épaule gauche, qui se sont "aggravées".

L'abandon de Mads Pedersen devrait permettre à ses coéquipiers d'avoir des libertés, à l'image de Julien Bernard. Local de l'étape ce vendredi, le Bourguignon a profité du contre-la-montre, s'arrêtant même quelques instants pour saluer sa compagne et son fils. Il devrait être désormais motivé pour prendre l'échappée et ce dès samedi, à domicile pour le départ.

Article original publié sur RMC Sport