Tour de France 2024 : Cher peloton, il ne faudra pas se plaindre quand on supprimera les étapes de plaine

Pas besoin de somnifères sur le Tour - La 10e étape du Tour de France a régalé les amateurs de sieste, moins les amateurs de vélo et de sport

Une deuxième journée de repos, ou presque. La 10e étape du Tour de France a donné lieu à une interminable procession entre Orléans et Saint-Amand-Montrond. 187 kilomètres à lutter contre la lourdeur de nos paupières et contre l’ennui mortel de cette étape. Les audacieux n’étaient pas de sortie ce mardi. Tout juste trois coureurs belges sont-ils sortis du peloton avant le sprint intermédiaire pour gratter quelques points à Romorantin-Lanthenay – et encore, Maxim Van Gils s’est relevé avant de franchir la ligne. Si vous vous êtes assoupis, c’est déjà un peu de sommeil de gagné. En revanche, si vous avez réussi à repousser les assauts de Morphée, on vous tire notre chapeau, mais vous avez perdu votre journée.

« Plat comme un cookie »

Le tracé du jour n’était pas folichon. Le dénivelé positif de 950 mètres effrayerait à peine un coureur du dimanche. Une étape « plate comme un cookie ». Même pas une côtelette de quatrième catégorie pour pousser le maillot à pois Jonas Abrahamsen à sortir du bois. Tous les espoirs de spectacle reposaient donc sur la force et la direction du vent dans les 60 dernières bornes pour disloquer le peloton. Entre un bâillement et quelques étirements, on a voulu y croire. Certainement plus que de raison.

On a surveillé avec attention le décompte kilométriq(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Tour de France 2024 : « Jonas Vingegaard n’avait peut-être pas ses couilles aujourd’hui », tacle Evenepoel
Tour de France 2024 : « Je veux bien payer 200 CHF et revivre ce moment », Julien Bernard réagit à la sanction de l’UCI
Tour de France 2024 : Battu par Evenepoel et Pogacar sur le chrono, Vingegaard est-il hors course pour la victoire ?
Tour de France 2024 : Pause pour embrasser copine et enfant, fan-club… Julien Bernard a aussi eu droit à son « Virage »
Tour de France 2024 : Un hommage XXL à Antoine Griezmann en marge du départ de la 6e étape à Mâcon