Tennis: Novak Djokovic se sépare de son entraîneur Goran Ivanisevic

Le Croate Goran Ivanisevic, désormais ancien entraîneur de Novak Djokovic, ici à Indian Wells, en Californie le 5 mars dernier (MATTHEW STOCKMAN)
Le Croate Goran Ivanisevic, désormais ancien entraîneur de Novak Djokovic, ici à Indian Wells, en Californie le 5 mars dernier (MATTHEW STOCKMAN)

Le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial du classement ATP, a annoncé mercredi la fin de sa collaboration, débutée en 2018, avec son entraîneur croate Goran Ivanisevic.

"Goran et moi avons décidé d'arrêter de travailler ensemble il y a quelques jours", a posté le "Djoker" sur son compte Instagram.

"Notre entente sur le court a connu des hauts et des bas, mais notre amitié a toujours été solide comme le roc", explique le joueur de 36 ans dans ce message.

Le vainqueur de Wimbledon en 2001, ancien très grand serveur, avait intégré son encadrement en 2018. Le Serbe, qui était encore coaché par le Slovène Marian Vajda, son entraîneur de longue date, jusqu'au début de 2022, a notamment décroché douze titres du Grand Chelem depuis.

"Je me souviens clairement du moment où j'ai invité Goran à faire partie de mon équipe", a rappelé Djokovic.

"C'était en 2018, et Marian (Vajda) et moi cherchions à innover et à apporter un peu de magie au service pour notre duo".

"En fait, nous n'avons pas seulement apporté le service, mais aussi beaucoup de rires, de plaisir, de classements n°1 en fin d'année, de records à battre et 12 autres Grands Chelems (et quelques finales) au compteur depuis lors", a-t-il souligné au sujet de sa collaboration avec Ivanisevic.

Ce dernier a réagi sur Instagram en partageant une photo publiée en 'story' par Novak Djokovic, où le Serbe le remercie "pour tout".

A ses côtés, "Djoko" est devenu le recordman de victoires dans les tournois du Grand Chelem (24), les Masters 1000 (40) et le Masters de fin d'année (7).

Ivanisevic a aussi vécu l'épisode de l'expulsion de son joueur d'Australie en janvier 2022 en raison de sa non-vaccination contre le Covid.

"En fait, je suis fier de dire (je ne suis pas sûr qu'il le soit) qu'en plus d'avoir gagné des tournois ensemble, nous avons également eu une bataille parallèle à Parchisi... pendant de nombreuses années. Et ce tournoi ne s'arrête jamais pour nous", a commenté Djokovic en référence à leurs nombreuses parties de ce jeu de plateau.

Le tennisman serbe a connu un début de saison médiocre en 2024 par rapport à ses standards élevés, perdant en demi-finale de l'Open d'Australie face au futur vainqueur, l'Italien Jannik Sinner.

Il s'est ensuite incliné au troisième tour à Indian Wells face à un autre joueur italien, Luca Nardi, ce qui l'a amené à se retirer du Masters 1000 de Miami, pour se ménager.

smr/lve