Publicité

Tennis: Félix Auger-Aliassime arrête Arthur Cazaux à Montpellier

Le Français Arthur Cazaux contre le Canadien Felix Auger-Aliassime en 8e de finale du tournoi de Montpellier, le 1er février 2024 (Pascal GUYOT)
Le Français Arthur Cazaux contre le Canadien Felix Auger-Aliassime en 8e de finale du tournoi de Montpellier, le 1er février 2024 (Pascal GUYOT)

Le Canadien Félix Auger-Aliassime, 30e joueur mondial et tête de série N.3 du tournoi, s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale de l'Open Sud de France de Montpellier en battant 7-5, 2-6, 7-6 (7/4) le jeune Français Arthur Cazaux, qui jouait à domicile, au terme d'une superbe bagarre.

"Merci à tous mes proches et à tout le public montpelliérain qui a répondu présent. J'aime ma ville, je vous aime, je reviendrai plus fort", a déclaré Cazaux juste après avoir rendu les armes après 2h47 de jeu.

Âgé de 21 ans et 83e au classement ATP, Cazaux jouait chez lui à Montpellier, où il a été accueilli en héros après avoir atteint les 8e de finale de l'Open d'Australie en début d'année. Au premier tour, il avait éliminé avec autorité l'Allemand Maximilian Marterer (92e mondial) sur le score de 6-1, 6-3.

Jeudi, il est passé près d'un bel exploit face à Auger-Aliassime, ancien 6e joueur mondial, puisqu'il a servi pour le match à 5-3 dans le troisième set. Mais le Canadien a réagi en prenant le service du Français, avant de livrer un jeu décisif très solide.

"Forcément je suis un peu déçu de perdre avec ce scenario. Ca fait un peu mal, ça s'est joué à rien mais j'ai donné ce que j'avais à donner", a ensuite déclaré le jeune Français en conférence de presse.

- "Le niveau est là" -

"Je me suis battu et il y a pas mal de choses à tirer de ce match. Je ne suis pas passé loin, c'est encourageant. Le niveau est là, dans le jeu je ne suis pas à la rue face à ce genre de joueurs. Il faut continuer à bosser, monter au classement et continuer à jouer ce genre de match et de tournoi et je pense que ça va le faire", a-t-il ajouté.

Cazaux est aussi revenu sur la superbe ambiance qui a entouré son parcours dans sa ville natale. "Quand je suis rentré en France, j'ai senti qu'il y avait pas mal d'engouement. Je me suis dit qu'il y aurait sûrement une grosse ambiance et ça a été le cas. Franchement ça a été fou, j'ai pris énormément de plaisir, même dans la défaite", a-t-il raconté.

En quart de finale vendredi, Auger-Aliassime affrontera un autre Français, Harold Mayot, 144e joueur mondial et qui a bénéficié d'une invitation pour intégrer le tableau.

En dernière partie de programme, le Danois Holger Rune, que Cazaux avait sorti lors de son impressionnant parcours en Australie, a empoché le dernier billet pour les quarts de finale, où il sera opposé à l'Américain Michael Mmoh.

Exempté de premier tour, le 7e joueur mondial, tête de série N.1 du tournoi, a réussi son entrée en lice en se débarrassant de l'Espagnol Pablo Llamaz Ruiz (150e) en deux manches 7-5, 6-2 en une heure 25 de jeu.

Le Danois, tenu en respect par Llamaz Ruiz jusqu'à 5-5, a dû attendre sa 8e balle de set pour boucler la première manche en près d'une heure. La seconde a été plus tranquille, Rune se détachant rapidement 3-0 puis 5-2 avant de prendre une dernière fois le service de son adversaire.

stt/hpa/bvo