Tennis: Alcaraz, double tenant du titre, battu en quarts à Madrid par Rublev

L'Espagnol Carlos Alcaraz (g) battu par le Russe Andrey Rublev (d) en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, le 1er mai 2024 (Thomas COEX)
L'Espagnol Carlos Alcaraz (g) battu par le Russe Andrey Rublev (d) en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, le 1er mai 2024 (Thomas COEX)

Carlos Alcaraz, N.3 mondial et double tenant du titre, a été renversé en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid par le N.8 mondial Andrey Rublev 4-6, 6-3, 6-2 en à peine deux heures mercredi.

Alcaraz lançait sa saison sur terre battue dans la capitale espagnole, après un mois sans compétition, la faute à son avant-bras droit douloureux qui l'avait contraint à renoncer à Monte-Carlo et Barcelone.

Pour une place en finale, Rublev affrontera soit l'Américain Taylor Fritz (13e), soit l'Argentin Francisco Cerundolo (22e), opposés dans la soirée.

Au tour précédent la veille, Alcaraz s'en était sorti de justesse, au bout de quasi trois heures, contre l'Allemand Jan-Lennard Struff (24e), 6-3, 6-7 (5/7), 7-6 (7/4), dans une réédition de la finale 2023.

Dans la "Caja magica" de Madrid toit fermé mercredi après-midi, le jeune Espagnol, bras droit enserré dans un manchon protecteur comme depuis le déut du tournoi madrilène, s'est montré loin de son meilleur niveau à partir du deuxième set en accumulant fautes et choix discutables. Au contraire, Rublev a été de plus en plus percutant, au service et à l'échange.

Le protégé de Juan Carlos Ferrero, qui n'avait acté sa participation que la veille de son entrée en lice, aura néanmoins joué quatre matches sur la terre battue espagnole. Il est désormais attendu à Rome, le dernier Masters 1000 sur ocre avant Roland-Garros (26 mai-9 juin), qui débute la semaine prochaine.

Alcaraz restait sur quatorze matches gagnés consécutivement à Madrid. En quatre participations, il n'y avait jusque-là connu qu'une seule fois la défaite, en 2021 face à Rafael Nadal, précisément le jour de ses 18 ans.

Son élimination intervient justement au lendemain de celle de Nadal, lui battu en huitièmes de finale mardi soir pour sa toute dernière participation au tournoi madrilène, à 37 ans.

es/cyj