Teknival dans l’Indre : trois personnes en urgence absolue, 20 000 personnes présentes

Trois personnes en urgence absolue ont été prises en charge par les secours lors du Teknival de l’Indre, organisé par surprise depuis jeudi à Villegongis, dans l’Indre. L’annonce a été faite vendredi par le préfet du département, Stéphane Bredin. Alors que 20 000 participants affluaient à cet événement interdit par la préfecture, le nombre de personnes pourrait grimper à 30 000 dans les prochaines heures, avec un pic attendu samedi.

La fête a été gâchée pour certains festivaliers. « Les secouristes ont pris en charge 138 personnes sur le site » a indiqué Stéphane Bredin, dont les trois personnes en urgence absolue. Selon le représentant de l’État, ces accidents « ne tiennent pas à des comportements à risque ». Un individu de 40 ans, gravement blessé, puis admis à l'hôpital après avoir été écrasé par une voiture, n’est plus en urgence absolue.

2 gardés à vue, 270 gendarmes déployés

Depuis le début de l’évènement, deux personnes ont été placées en garde à vue pour délit routier et conduite sous l’emprise de stupéfiants. 340 personnes et 280 voitures ont été contrôlées par les forces de l’ordre. 23 verbalisations pour possession de stupéfiants ont été effectuées.

Selon la préfecture, « la situation est stable sur le site du Teknival » alors que de nouveaux participants continuent « à rallier » le site. Malgré son interdiction, l’édition 2023 du festival de musique électronique, qui célèbre cette année son trentième anniversaire, rassemblait 11 associations et 130 bénévole...


Lire la suite sur LeJDD