Télé, tablette, téléphone : ce moment où il faut à tout prix éviter d’exposer les enfants aux écrans

“Le temps passé par les enfants devant les écrans a augmenté ces dernières années”. Tel est le constat dressé par Santé Publique France en avril 2023, à partir des résultats de l’Étude longitudinale française depuis l’enfance (Elfe). Les enfants de 2 ans passeraient ainsi pas moins de 56 minutes par jour devant un écran. Chez les enfants de 3 ans et demi, le temps d’écran quotidien s'élèverait à 1h20, et chez ceux de 5 ans et demi, à 1h34.

Ce phénomène n’est pas sans risques, puisqu’il a des conséquences sur le développement cognitif des plus jeunes. Mais le temps d’exposition aux écrans est-il vraiment le seul facteur à prendre en compte ? Dans une étude publiée dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry, des chercheurs révèlent qu’il existe un autre élément considérer : ils ont identifié un moment spécifique où il faudrait à tout prix éviter d’exposer les enfants aux écrans.

Pour les besoins de ces travaux, les chercheurs ont analysé les données de 14.000 enfants, elles aussi issues de l’étude Elfe. Leur vocabulaire, leur raisonnement non verbal et leur développement cognitif ont été analysés à 2 ans, 3 ans et demi et 5 ans et demi, grâce à des outils spécifiques adaptés à chaque tranche d’âge. En parallèle, leur temps d’écran quotidien a été recensé, et des informations concernant leur mode de vie ont aussi été collectées.

Les chercheurs ont ainsi constaté qu’au-delà du temps passé devant les écrans, “avoir la télévision allumée pendant les repas en famille à l’âge de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite