Suicide de Lindsay : la mère de l'adolescente dit avoir été "entendue" et "soutenue" par Brigitte Macron

Betty, la mère de l'adolescente qui s'est suicidée le 12 mai dernier après avoir été victime de harcèlement, a confié avoir été "très très bien" reçue par la Première dame, à la différence de sa rencontre lundi avec le ministre Pap Ndiaye.

"On a été reçus très très bien". La mère de Lindsay, adolescente qui s'est suicidée après avoir été victime de harcèlement, a réagi à la sortie de sa rencontre avec Brigitte Macron. Un échange au cours duquel elle s'est sentie "entendue" et "soutenue" par la Première dame, à la différence de sa rencontre lundi avec le ministre Pap Ndiaye.

"Je pense qu'elle va nous aider, réellement", a déclaré Betty, ajoutant qu'il n'y avait eu chez Pap Ndiaye, "aucune sincérité [...] c'était surjoué".

"Une conversation entre une maman et une autre maman"

"C'est vrai que la façon dont on a été reçus était extrêmement positive, il y avait une véritable émotion qui s'est traduite de la part de Brigitte Macron", a déclaré l'avocat de la famille Me Pierre Debuisson, "il y a une volonté qui s'est exprimée de vouloir faire bouger les choses".

"Madame Macron est une femme très très touchée par cette histoire, elle me l'a fait ressentir comme ça [...] c'était une conversation entre une maman et une autre maman", a encore ajouté la mère de Lindsay, "c'est une femme vraie".

La Première ministre Élisabeth Borne, interpellée mardi à l'Assemblée nationale sur ce drame, a promis de faire "de la lutte contre le harcèlement la priorité absolue de la rentrée 2023".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Suicide de Lindsay: "Nous allons faire de la lutte contre la harcèlement, la priorité absolue de la rentrée 2023", affirme Élisabeth Borne