Soupçons de maltraitance sur des jumeaux de 3 mois: une information judiciaire ouverte

Comprendre ce qui a pu se passer. C'est l'objectif de l'information judiciaire ouverte par le parquet de Toulouse après avoir été destinataire d'un signalement pour des soupçons de maltraitance sur des jumeaux âgés d'à peine 3 mois.

Le 26 mai dernier, comme le révèle La Dépêche du Midi, une mère de famille, habitante de Muret près de Toulouse, se rend aux urgences alors que l'un de ses nouveaux-nés semble souffrir du bras. Examiné, le nourrisson présente une quinzaine de fractures sur l'ensemble de son corps.

Les parents placés en garde à vue

Comme le veut la procédure, un signalement est réalisé auprès du procureur de la République de Toulouse. La brigade de recherches de la compagnie de Muret est saisie des investigations dans le cadre de l'enquête préliminaire. Le second frère est alors ausculté et présente des blessures similaires.

Les parents ont été placés en garde à vue les 27 et 28 mai. Selon le quotidien régional, ils ont nié être à l'origine de ces blessures qui ont nécessité une opération en urgence.

Les nourrissons ont été placés en famille d'accueil. L'enquête se poursuit dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "violences avec une ITT supérieure à 8 jours sur mineurs de 15 ans par ascendant ou personne ayant autorité".

Article original publié sur BFMTV.com