Affaire Takieddine : Carla Bruni-Sarkozy mise en examen et placée sous contrôle judiciaire

enquete - Carla Bruni-Sarkozy a été mise en examen mardi à Paris dans les investigations sur la rétractation en 2020 de l’intermédiaire Ziad Takieddine

Après son mari en octobre, Carla Bruni-Sarkozy a été mise en examen mardi à Paris dans les investigations sur la rétractation en 2020 de l’intermédiaire Ziad Takieddine, qui accusait son mari d’avoir financé sa campagne présidentielle 2007 avec des fonds libyens, a indiqué une source judiciaire.

A l’issue d’un interrogatoire devant deux juges d’instruction financiers, l’épouse de l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a été mise en examen pour « recel de subornation de témoin (Ziad Takieddine) » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction d’escroquerie au jugement en bande organisée », en l’espèce « tromper les magistrats ayant à statuer dans l’information judiciaire relative aux soupçons de financement libyen de (la) campagne électorale », a indiqué une source judiciaire.

Statut plus favorable de témoin assisté

Carla Bruni-Sarkozy a en revanche été placée sous le statut plus favorable de témoin assisté pour association de malfaiteurs en vue de la corruption de personnels judiciaires étrangers au Liban. La chanteuse et mannequin « a été placée sous contrôle judiciaire (avec) l’interdiction d’entrer en contact avec l’ensemble des protagonistes de cette procédure, à l’exception de Nicolas Sarkozy », a(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Soupçons de financement libyen: Brice Hortefeux échappe à une mise en examen
VIDEO. Soupçons de financement libyen: Une mise en examen qui ouvre un nouveau front judiciaire pour Nicolas Sarkozy
Soupçons de financement libyen : Carla Bruni impliquée dans la rétractation de l’accusateur de Nicolas Sarkozy ?