Scandale au Brésil: un attaquant accusé d'agression sexuelle et de violences physiques par deux femmes

Scandale au Brésil: un attaquant accusé d'agression sexuelle et de violences physiques par deux femmes

L'affaire secoue le monde du football brésilien. L'ancien joueur du Flamengo, champion du Brésil en 2009, Everton Cardoso da Silva, a été accusé, ce mardi, d'avoir agressé sexuellement deux femmes, de 30 et 38 ans, lors d'un barbecue organisé à leur domicile.

Une vidéo enregistrée par les caméras de surveillance de la résidence, dévoilée par le média EPTV, montrerait l'agression en question, qui se serait déroulé dans la piscine de l'une des plaignantes, ce week-end. On y voit le joueur, visiblement sous l'emprise d'alcool, s'approcher dans le dos d'une des femmes qui l'accuse de lui avoir ensuite touché les fesses.

Deux agressions en moins d'une semaine

Selon le rapport de police, Everton, qui évolue désormais à Ponte Preta (en deuxième division brésilienne) aurait été l'auteur d'un précédent attouchement avec la soeur de la première plaignante, quelques jours plus tôt. Le même rapport indique que le joueur de 34 ans aurait attaqué les deux femmes juste après qu'une dispute a éclaté à l'exterieur du domicile.

D'après l'avocat des victimes qui a fourni aux enquêteurs plusieurs photos des signes de l'agression présumée, l'ancien joueur du Gremio et de Sao Paulo aurait blessé et même mordu violemment l'une des deux femmes. Si l'accusé a "nier les faits" dans un bref communiqué publié mardi soir, une enquête pour harcèlement sexuel ainsi que coups et blessures est actuellement en cours.

Article original publié sur RMC Sport