Publicité

Santé : la Sécurité sociale va diminuer le remboursement des ambulances

L’Assurance maladie prévoit de diminuer la prise en charge des transports sanitaires non urgents, selon un décret publié samedi 20 mai 2023, au « Journal officiel ». Une décision qui fait grincer des dents les complémentaires santé.

La prise en charge des ambulances par la Sécurité sociale va être revue à la baisse. L’Assurance maladie envisage de diminuer le remboursement des transports non urgents, selon un décret publié ce week-end. Actuellement fixé à 65%, le remboursement de ces transports va ainsi passer à 50%. Pourtant, les complémentaires santé, qui devront compenser ce déremboursement partiel, s’opposent à cette diminution de la prise en charge par la Sécu. Le texte, paru samedi 20 mai 2023 au « Journal officiel », prévoit que « la participation des assurés aux frais relatifs aux transports sanitaires », aujourd’hui comprise dans une fourchette de « 30 à 40% », passera prochainement à un taux de « 45 à 55% » qui sera fixé par l’Assurance maladie.

Lire aussi >> « Epuisés », les assistants du Samu réclament des renforts en urgence

Le reste à charge passera de 20 à 25 euros

Cette décision s'appliquera aux transports dits programmés, pour les patients qui ne bénéficient pas déjà d'une exonération (malades chroniques, femmes enceintes, invalides...). La mesure vise à « neutraliser » la gratuité des « transports sanitaires urgents » : les ambulances privées envoyées à la demande du Samu sont en effet prises en charge à 100% depuis le 1er janvier, pour un coût évalué à 70 millions d'euros par an, selon l'étude d'impact du budget 2023 de la Sécurité sociale. Cette somme sera donc répercutée sur quelques 12...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi