Salaire : grâce à cette application, vous pouvez recevoir un acompte très facilement

Dans un contexte financier où un quart des travailleurs se trouvent à découvert, avec une moyenne de 230 euros de découvert par personne et des agios atteignant 7 milliards d'euros chaque année, les plateformes de virement des salaires à la demande ont vu le jour pour pallier ce problème criant. Louis Ajacques, cofondateur de la start-up Spayr, et Stairwage, un autre acteur majeur dans ce domaine, ont compris l'urgence de la situation et ont développé des applications numériques permettant aux salariés de demander des acomptes sur leur salaire, rapporte Le Parisien, le 13 septembre. Bien que le droit à l'acompte sur salaire soit inscrit dans le Code du travail, sa mise en œuvre demeure compliquée et contraignante pour les employeurs. Chaque demande d'acompte nécessite environ 20 minutes de traitement, doit être soumise au moins 72 heures à l'avance, et est généralement limitée à un créneau par mois. Spayr a révolutionné ce processus en proposant une solution accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en seulement deux clics et avec une simple validation de la part du manager.

Foucauld Rontard, directeur des opérations chez 1pact, une agence qui emploie des salariés en CDI pour les mettre à disposition de ses clients, témoigne de l'impact positif de cette innovation dans les colonnes du quotien régional. Avec 1 500 employés aux revenus modestes, l'acompte sur salaire est devenu essentiel pour soutenir les travailleurs en cas d'imprévus. Cependant, la gestion manuelle de ces acomptes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite