Séisme au Maroc : le secteur du tourisme dans le grand flou

Le Maroc, secoué par un séisme dévastateur dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre 2023, fait face à une tragédie humaine sans précédent. Cependant, au-delà des souffrances humaines et des dommages matériels, cet événement pourrait également avoir un impact sur l'industrie touristique du pays, rapporte Les Échos. Alors que le Maroc était en plein essor touristique depuis plusieurs mois, avec une augmentation significative des arrivées de voyageurs, il est légitime de se demander comment cette catastrophe naturelle affectera ce secteur vital, représentant près de 7 % du PIB marocain.

Au cours du premier semestre de cette année, le Maroc a enregistré une augmentation spectaculaire de 92 % des arrivées touristiques par rapport à l'année précédente, atteignant un total de 6,5 millions de visiteurs, selon les données de l'Observatoire du tourisme marocain. L'aéroport de Marrakech, qui se trouve à proximité de l'épicentre du séisme et qui est l'une des destinations touristiques phares du pays, a connu une augmentation impressionnante de 91 % de sa fréquentation.

Les tour-opérateurs français, en particulier, ont bénéficié de cette dynamique positive, car les touristes français représentent la plus grande part des visiteurs étrangers au Maroc, dépassant de loin les Espagnols et les Britanniques. L'hiver dernier, le Maroc occupait la deuxième place parmi les destinations moyen-courrier les plus prisées en termes de volume, juste derrière les Canaries, selon les données du Syndicat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite