Publicité

Sécheresse : les pluies de mai pourront-elles sauver la période estivale ?

Après une longue période de sécheresse qui fait craindre pour cet été, les pluies de printemps ont enfin fait leur apparition. Depuis plusieurs jours, les niveaux de précipitation sont bien supérieurs aux moyennes de saison, avec à la clé des niveaux élevés d'humidité des sols dans plusieurs régions, relate CNews le 12 mai.

Des trombes d'eau se sont abattues sur une bonne partie de la France pendant le week-end prolongé du 8 mai et la semaine suivante. Les cours d'eau coulent à flots et avec eux les niveaux d'humidité des sols de plusieurs régions alors que de premiers arrêtés de restriction d'eau ont déjà été pris. Ainsi, mis à part les territoires autour de la Méditerranée, Météo-France observe des sols très humides sur tout le pays et notamment dans ces huit régions : Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Île-de-France, Bretagne, Normandie, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-France-Comté.

Néanmoins, ces pluies n'empêcheront pas les restrictions cet été. En effet, la période de remplissage des nappes phréatiques est terminée depuis début avril : désormais, l'eau qui tombe est principalement pompée par la végétation sortie d'hibernation. Elle ne s'infiltre pas jusque dans les sous-sols, qui n'ont pas totalement pu se recharger après la sécheresse exceptionnelle de 2022 et le record de trente-deux jours sans pluie en février. À noter que la situation reste critique autour de la Méditerranée, en proie à une sécheresse exceptionnelle et prolongée depuis l'été dernier, qui ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les acheteurs de Tesla victimes du nouveau bonus écologique ?, un nouveau baromètre pour anticiper la fin des TRV… Le flash éco du jour
"Choose France" : quand Emmanuel Macron enfile son meilleur costume, celui de VRP
Lits superposés en vol : Air New Zealand révèle le prix de ses cabines
Déclaration de biens immobiliers : les solutions pour la remplir sans Internet
Les Etats-Unis enverront en Ukraine des tanks Abrams... sans leurs meilleures technologies