La Russie affirme contrer une « offensive » ukrainienne d’envergure, Kiev revendique des « succès »

Muhammed Enes Yildirim / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le ministère russe de la défense a indiqué, lundi, avoir déjoué une offensive « de grande envergure » menée par les forces ukrainiennes, pour, selon lui, tenter de percer les lignes russes. Les autorités russes ont expliqué avoir repoussé des assauts survenus dans cinq secteurs du front, plus précisément dans « la direction sud de la région de Donetsk », près de Neskoutchné ou encore Novodarivka.

« Hier [dimanche], des unités des forces armées et du service frontalier du FSB ont déjoué une tentative de deux groupes de terroristes ukrainiens de pénétrer sur le territoire de la région de Belgorod près de la localité de Novaya Tavolzhanka », est-il également précisé dans un communiqué rapporté par CNN. « L’ennemi n’a pas atteint ses objectifs », s’est réjoui le ministère, assurant que l’armée ukrainienne a subi de lourdes pertes durant les attaques.

À lire aussi Guerre en Ukraine : une ville russe visée par des « frappes ininterrompues », les populations évacuées

Kiev n’a pas réagi à ces informations. Il y a plusieurs mois, le gouvernement ukrainien a indiqué que ses troupes se préparaient à lancer une contre-offensive majeure pour récupérer les territoires occupés. Aucun indice n’a filtré quant à la stratégie choisie et le déroulement des opérations.

L’exaspération du chef de Wagner

L’armée ukrainienne est à l’offensive près de Bakhmout, plus au nord des territoires précédemment évoquées, une ville dont Moscou a revendiqué la prise en mai après des mois de combat...


Lire la suite sur LeJDD