Publicité

Rugby: l'arbitre international Mathieu Raynal va prendre sa retraite

L'arbitre français Mathieu Raynal (à droite) et l'ouvreur anglais Owen Farrell lors du quart de finale de Coupe du monde entre l'Angleterre et les Fidji le 15 octobre 2023 au stade Véldrome. A 42 ans et après quelque 350 matches au sifflet, le Catalan prendra sa retraite à la fin de la saison (NICOLAS TUCAT)
L'arbitre français Mathieu Raynal (à droite) et l'ouvreur anglais Owen Farrell lors du quart de finale de Coupe du monde entre l'Angleterre et les Fidji le 15 octobre 2023 au stade Véldrome. A 42 ans et après quelque 350 matches au sifflet, le Catalan prendra sa retraite à la fin de la saison (NICOLAS TUCAT)

L'arbitre français Mathieu Raynal, qui a notamment officié lors des trois dernières Coupes du monde, va prendre sa retraite à la fin de la saison après 18 ans de carrière, a annoncé mardi la Ligue nationale de rugby (LNR).

Raynal, 42 ans, a arbitré près de 350 matches, participant à trois Coupes du monde (2015, 2019 et 2023), 11 Tournois des six nations et huit Rugby Championship, a précisé la LNR. Il a également officié lors de deux finales du Top 14, en 2016 et 2021.

Le Catalan dirigera son 50e et dernier test-match pendant la fenêtre internationale de juillet, a précisé dans un communiqué World Rugby, "devenant ainsi le 13e arbitre à atteindre cette étape et le deuxième cette année après l'Anglais Luke Pearce".

Raynal deviendra en outre "le quatrième Français à passer les 50 convocations au niveau international, après Romain Poite (73), Jérôme Garcès (55) et Pascal Gaüzère (52)", a ajouté World Rugby.

"Ce sport m'a beaucoup donné et l'arbitrer au plus haut niveau pendant toutes ces années a été un privilège", a affirmé l'arbitre, cité dans le communiqué. Mais, a-t-il ajouté, "il est temps pour moi de mettre fin à un métier que j'ai profondément aimé".

Dans une déclaration à l'AFP, Mathieu Raynal s'est encore félicité d'avoir "gagné le respect et la confiance des joueurs sur le terrain, ainsi que des staffs", et ne pas vouloir "abîmer cela en faisant l'année ou les deux ans de trop".

"Je ne changerai rien à la carrière que j'ai eu, pas même les moments compliqués", a-t-il encore déclaré.

Lors du Mondial-2023, Mathieu Raynal, seul arbitre de champ français, était au sifflet d'Angleterre-Argentine, d'Afrique du Sud-Roumanie, d'Uruguay-Namibie et de pays de Galles-Géorgie, avant d'officier lors du quart de finale Angleterre-Fidji.

Les arbitres français étaient "quatre à la Coupe du monde en 2019, j'étais seul en 2023. On n'a pas travaillé assez, on s'est reposé sur nos acquis mais rien n'est jamais figé dans le sport de haut niveau", a-t-il affirmé à l'AFP. Donc je ne doute pas que la France, avec une base d'environ 2.800 arbitres, ne redevienne une nation très forte."

Pour le président de World Rugby, Bill Beaumont, le Catalan "a joué un rôle important dans le développement de l'arbitrage à l'échelle mondiale et il est profondément investi dans l'accompagnement de la génération suivante".

lrb-iwd/gk