Royaume-Uni : « Loi étrange », « zone grise »… Pourquoi y a-t-il autant d’agressions à l’arbalète outre-Manche ?

Violence - Les meurtres et tentatives de meurtres à l’arbalète semblent se multiplier en Angleterre

Le Royaume-Uni est sous le choc. Mardi, trois femmes de 25, 28 et 61 ans ont été tuées à l’arbalète. Kyle Clifford, le suspect du triple meurtre, a été arrêté mercredi soir après une chasse à l’homme à Londres. Ce n’est pas la première fois que les Britanniques sont secoués par un fait divers violent lors duquel une arbalète a été utilisée. En 2021, le pays du thé suivi avec stupeur l’arrestation d’un jeune homme de 21 ans qui ambitionnait de tuer la reine Elizabeth II. Il avait été découvert muni d’une arbalète près des appartements de la souveraine, le jour de Noël.

La notoriété de la monarque, décédée en septembre 2022, a évidemment contribué à la popularité de l’anecdote. Et, cette arme « originale », comme le souligne Monia O’Brien Castro, maîtresse de conférences à l’université de Tours, pourrait aussi être particulièrement mise en avant dans les médias. Toutefois, « cela fait une dizaine d’années qu’il y a des incidents avec des arbalètes au Royaume-Uni », note l’experte du Royaume-Uni. Au point d’inquiéter les autorités. Après plusieurs affaires médiatisées, le gouvernement britannique a publiquement exploré la possibilité de renforcer les lois sur les arbalètes.

Entre l’arc et le pistolet

« La loi est étrange parce qu’elle dit qu’il est interdit de l’utiliser en public, sa(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Deux attaques à l’arbalète en l’espace de quelques jours à Londres, l’auteur activement recherché
Royaume-Uni : Un homme tué à Londres par la police, un fait rare de l’autre côté de la Manche
Royaume-Uni : Un homme condamné à neuf ans de prison pour avoir voulu tuer Elizabeth II avec une arbalète