Roland-Garros: Djokovic passe mais se blesse

La Bélarusse Aryna Sabalenka contre l'Américaine Emma Navarro à Roland-Garros le 3 juin 2024 à Paris (Emmanuel Dunand)
La Bélarusse Aryna Sabalenka contre l'Américaine Emma Navarro à Roland-Garros le 3 juin 2024 à Paris (Emmanuel Dunand)

Blessé au niveau du genou droit, Novak Djokovic n'en a pas moins écœuré Francisco Cerundolo qui pensait le tenir à sa main: après 4h39 et cinq sets, c'est bien le Serbe de 37 ans qui s'est qualifié lundi pour les quarts de finale à Roland-Garros. Mais pourra-t-il les jouer ?

En quête d'un 25e titre du Grand Chelem et son quatrième sur la terre parisienne, il s'est défait de l'Argentin (27e mondial) 6-1, 5-7, 3-6, 7-5, 6-3 et devrait jouer son 59e quart de finale en Grand Chelem (record, un de plus que Federer), le 18e à Paris où il a également établi le nouveau record de victoires en Majeur (370, soit une de plus que Federer).

Mais à l'issue de la partie, il a expliqué s'être fait mal au genou droit en glissant dans le troisième jeu du deuxième set.

"J'ai commencé à avoir mal. Ça m'a complètement déstabilisé pendant deux sets, deux sets et demi. Je ne voulais plus m'installer dans des échanges trop longs. A chaque fois qu'il me faisait une amortie ou un changement de direction brusque, j'étais mal. A un moment, je ne savais plus si je devais continuer ou non. On m'a donné un traitement et, après la fin du troisième set, j'ai demandé qu'on m'en donne encore plus", a raconté Djoko.

Gavé d'anti-inflammatoires, il a pu terminer et gagner, mais quid de l'avenir ? "Je ne sais pas ce qui se passera demain ou après-demain, ni si je serai capable d'entrer sur le court et de jouer", a-t-il dit.

Tenant du titre, Djokovic doit parvenir en finale pour conserver encore sa place de N.1 mondial, menacée par Jannik Sinner.

- Ampoule -

Au prochain tour, il doit affronter le double finaliste sortant Casper Ruud (7e), vainqueur de l'Américain Taylor Fritz (12e) 7-6 (8/6), 3-6, 6-4, 6-2.

L'autre quart de finale opposera l'Australien Alex De Minaur (11e) qui s'est défait du Russe Daniil Medvedev (5e), à Alexander Zverev (4e), vainqueur à 1h40 mardi matin de Holger Rune (11e) 4-6, 6-1, 5-7, 7-6 (7/2), 6-2.

Medvedev, gêné par une ampoule au pied droit, a été battu 4-6, 6-2, 6-1, 6-3 par De Minaur qui semblait ne pas en revenir d'atteindre les quarts à Roland-Garros.

"Je ne pensais pas arriver jusqu'en quarts ici, parce que ces dernières années je n'ai pas bien joué sur terre battue", a commenté le joueur de 25 ans qui n'avait jusqu'ici jamais même franchi le 2e tour.

Chez les femmes, Aryna Sabalenka et Elena Rybakina ne se sont pas attardées sous le soleil enfin réapparu.

La Bélarusse, N.2 mondiale, n'a laissé aucune chance à l'Américaine Emma Navarro (24e), balayée 6-2, 6-3, pour se hisser pour la deuxième fois à ce stade de l'épreuve.

A grands coups (gagnants au nombre de 36) et à grands cris, elle a démoli le jeu de sa rivale qui l'avait pourtant battue en mars à Indian Wells: elle a réussi quatre breaks au total en ne concédant au passage que dix points sur son service.

- Première pour Paolini -

En Californie, "ça avait été un match dur, alors j'étais prête à me battre aujourd'hui, je m'étais préparée à une vraie bataille", a commenté Sabalenka qui n'a pas encore perdu le moindre set depuis le début du tournoi.

La double tenante de l'Open d'Australie (2023, 2024) affrontera la jeune Russe Mirra Andreeva (38e), tombeuse 7-5, 6-2 de la dernière Française en lice, Varvara Gracheva (88e).

Rybakina, N.4 mondiale, s'est montrée tout aussi dominatrice face à l'Ukrainienne Elina Svitolina (19e), écartée 6-4, 6-3, se disant "très contente de (sa) performance" face à "une combattante (...) toujours très difficile à jouer".

La Kazakhe n'a toutefois pas été sans reproche, commettant notamment 23 fautes directes, mais elle a été plus efficace en convertissant cinq des sept balles de break qu'elle s'est procurées.

Vainqueur de Wimbledon 2022, elle affrontera mercredi Jasmine Paolini (15e), victorieuse 4-6, 6-0, 6-1 de la Russe Elina Avanesyan (70e), pour tenter de se hisser pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré du Majeur sur terre.

L'Italienne avait à ce jour pour meilleur résultat en Grand Chelem un huitième de finale en janvier à l'Open d'Australie. A Roland-Garros, elle n'avait jamais dépassé le deuxième tour.

ig-nip/lpa