Roland-Garros: la pluie s'invite sur le court, Alcaraz au troisième tour

L'Espagnol Carlos Alcaraz après avoir battu le Néerlandais Jesper De Jong sur le court Philippe-Chatrier le 29 mai 2024 à Roland-Garros à Paris (Bertrand GUAY)
L'Espagnol Carlos Alcaraz après avoir battu le Néerlandais Jesper De Jong sur le court Philippe-Chatrier le 29 mai 2024 à Roland-Garros à Paris (Bertrand GUAY)

Le N.3 mondial Carlos Alcaraz s'est qualifié mercredi pour le troisième tour de Roland-Garros malgré un set laissé au Néerlandais Jesper de Jong, dans l'un des rares matches qui ont pu se disputer lors de la quatrième journée, toujours perturbée par la pluie.

L'ensemble des rencontres du court Simonne-Mathieu et des courts annexes, qui avaient brièvement débuté dans la matinée, ont été annulées mercredi après-midi a indiqué la Fédération française de tennis (FFT), alors que la pluie tombe en continu à Paris.

Seules celles se disputant sur les courts Philippe-Chatrier et le Suzanne-Lenglen, qui disposent d'un toit, ont pu se poursuivre sans encombre.

Mais ce n'est pas sans se faire une petite frayeur qu'Alcaraz, N.3 mondial et candidat à la victoire finale, a écarté son rival du jour, le Néerlandais Jesper de Jong, après lui avoir lâché un set, 6-3, 6-4, 2-6, 6-2.

Alcaraz, dont la saison sur terre battue a été perturbée par une blessure à l'avant-bras droit, a eu besoin d'un peu plus de trois heures pour venir à bout du 176e mondial, qui disputait alors son premier Roland-Garros à 23 ans.

Si De Jong lui a donné d'entrée du fil à retordre, le jeune Espagnol a réussi à garder le contrôle de la partie le temps des deux premiers sets.

Mais un brutal trou d'air lui a coûté la troisième manche: il y a accumulé quinze fautes directes contre seulement six points gagnants.

- Garcia dépassée -

Le quatrième set a débuté avec la même dynamique : à deux reprises, le protégé de Juan Carlos Ferrero a accusé un break de retard, mais il l'a immédiatement comblé à chaque fois.

Pour une place en huitièmes de finale, le double lauréat en Grand Chelem et ex-N.1 mondial affrontera soit l'Américain Sebastian Korda, soit le Sud-Coréen Soonwoo Kwon.

La journée avait débuté plus tôt sur le Philippe-Chatrier avec l'élimination de la N.1 française Caroline Garcia, battue 6-3, 6-3 par l'Américaine Sofia Kenin, 56e mondiale et finaliste en 2020.

"Je suis forcément déçue, je n'ai pas réussi à imposer mon jeu, je n'ai pas été dominatrice sur mon service et il y a quelques points pour lesquels il y a des regrets", a résumé la 23e mondiale, surclassée sur l'ensemble du match.

En attendant notamment la rencontre du N.2 Jannik Sinner contre le Français Richard Gasquet en nocturne et le duel entre Iga Swiatek (1er) et Naomi Osaka, les autres favoris du jour ont tenu leur rang.

Ainsi le Grec Stefanos Tsitsipas (9e mondial) et la Tunisienne Ons Jabeur (9e) ont tous deux rallié le troisième tour après leurs succès contre Daniel Altmaier et Camila Osorio.

lve-es-nip/bde