Roland-Garros 2024 : Coco Gauff réclame le VAR dans le tennis… « C’est ridicule qu’on ne l’ait pas »

TENNIS - Sèchement battue par Iga Swiatek en demi-finale de Roland-Garros (6-2, 6-4), Coco Gauff est revenue sur sa discussion avec l’arbitre et réclame l'utilisation du VAR dans le tennis

Le tennis doit-il se munir du VAR ? Coco Gauff dit oui. Elle a beau dire, après sa défaite en demi-finale de Roland-Garros contre Iga Swiatek, que ça n’est en rien lié à son craquage à 2-1 dans le 2e set, on a du mal à y croire. « C’est ridicule qu’on ne l’ait pas, et je ne dis pas ça simplement parce que ça m’est arrivé, mais parce qu’on est le seul sport qui ne l’a pas. Je pense qu’en tant que sport, le tennis doit évoluer, on a la technologie, ils le montrent à la TV donc je ne vois pas pourquoi les joueurs ne devraient pas le voir. »

On rembobine, 2-1 dans le 2e set, donc. Iga Swiatek a marché sur la première manche, ou plutôt l’Américaine lui en a gracieusement fait don à coup de doubles fautes et d’erreurs non provoquées. À 0-15 sur le service de la Polonaise, l’arbitre déjuge son juge de ligne qui avait annoncé une faute sur un service de Swiatek, à qui le point est finalement accordé. Furieuse, l’Américaine estime que l’annonce du juge a une incidence sur son retour, point sur lequel l’arbitre ne la rejoint pas.


(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Roland-Garros : Moïse Kouamé est-il le crack que la France attend ? « Il peut voir très grand » selon son ex-coach
Roland-Garros : « La victoire n’arrive pas », le tennis français doit encore patienter… et surtout travailler ?
Roland-Garros 2024 : Quand Tsisipas s’agace des cris prolongés d’Alcaraz pendant les points