Roland-Garros: Chloé Paquet, la belle histoire bleue

Chloé Paquet exhulte après sa victoire contre la Tchèque Katerina Siniakova à Roland Garros le 30 mai 2024 à Paris (Bertrand GUAY)
Chloé Paquet exhulte après sa victoire contre la Tchèque Katerina Siniakova à Roland Garros le 30 mai 2024 à Paris (Bertrand GUAY)

Ni Katerina Siniakova, ni la pluie n'ont pu faire dérailler Chloé Paquet qui s'est hissée pour la première fois de sa carrière jeudi au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem et écrit la belle histoire bleue de l'année à Roland-Garros.

A 29 ans, la Versaillaise pointe au 136e rang de la WTA et participe à son septième Roland-Garros grâce à une invitation. Une seule fois jusque-là, avait-elle passé le premier tour, lors de sa première participation en 2017.

Après une première belle performance dimanche face à la Russe Diana Shnaider (47e), Paquet a été portée par le public du court N.7, nettement audible depuis les tribunes du Central voisin où Novak Djokovic expédiait sans émotion son adversaire, pour venir à bout 3-6, 7-6 (7/2), 7-6 (10/6) de Siniakova.

Cette dernière est certes spécialiste du double (sept titres en Grand Chelem) mais elle pointe au 33e rang mondial en simple et a atteint les 8es de finale à Roland-Garros en simple en 2019.

Alors Paquet pouvait exulter après avoir joué et gagné son premier super-tie break.

Elle a longuement applaudi elle-même le public dans un grand sourire avant de faire des photos et de sauter en rythme avec ses supporteurs.

Un bonheur d'autant plus intense qu'elle a dû batailler pour s'imposer.

Menant 3-1 dans la première manche, elle a concédé cinq jeux d'affilée et le set. Mais la pluie a une première fois interrompu la partie et a mis un terme à l'hémorragie.

Après un échange de services en milieu de deuxième set, les joueuses se sont départagées au tie break où la Française s'est échappée 5/1, avant d'égaliser à un set partout et de prendre l'avantage 2-0 dans la manche décisive.

- Monfils en nocturne -

Tout semblait rouler pour elle, quand la pluie a une seconde fois obligé les joueuses à rentrer au vestiaire. Un timing cette fois favorable à son adversaire qui a recollé au retour. Après un nouvel échange de services entre 3-3 et 4-4, Paquet et Siniakova se sont départagées au jeu décisif.

La Française a pris le large 5/0, mais la Tchèque est revenue à 5/4. Puis Paquet a mené 7/4 mais Siniakova est revenue à 7/6. Dans la foulée, Paquet s'est offert trois balles de match à 9/6 et a conclu sur sa première.

Après l'élimination dès le premier tour de la N.1 tricolore Caroline Garcia et celle de Diane Parry jeudi par l'Ukrainienne Elina Svitolina (19e), 6-4, 7-6 (7/3), Paquet est la première Française à atteindre le troisième tour où peut encore la rejoindre Varvara Gracheva (88e) qui doit jouer en soirée face à l'Américaine Bernarda Pera (80e).

L'an dernier, aucune Française n'avait dépassé le deuxième tour.

Dans le tableau masculin, Alexandre Müller (90e) a été éliminé par l'Italien Matteo Arnaldi (35e) 6-4, 6-1, 6-3.

ig/bde