Le robot mobile indien confirme la présence de soufre près du pôle sud de La Lune

Le robot indien Pragyan a confirmé la présence de soufre au pôle sud de la Lune, selon l'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO). Cette découverte marque une avancée majeure pour l'exploration lunaire et renforce la position de l'Inde sur l'échiquier spatial international. Le succès de cette mission s'ajoute à d'autres projets ambitieux de l'Inde.

Le robot mobile indien a confirmé la présence de soufre sur la surface du pôle sud de la Lune sur laquelle il s'est posé le 23 août 2023, a annoncé l'agence spatiale indienne. "L'instrument de spectrométrie sur plasma induit par laser, embarqué à bord du vaisseau Chandrayaan-3, a réalisé ses premières mesures sur la composition élémentaire de la surface de la lune près du pôle sud", a déclaré dans un communiqué daté de lundi l'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO). "Ces mesures in situ confirment sans ambiguïté la présence de soufre dans la région, ce qui n'était pas possible avec les instruments embarqués sur les satellites", ajoute le communiqué.

Un robot nommé "sagesse"

Elles ont également confirmé la présence d'aluminium, de calcium, de fer, de chrome et de titane sur la surface lunaire, selon l'ISRO. D'autres mesures ont aussi montré la présence de manganèse, de silicium et d'oxygène. Le robot mobile à six roues, Pragyan ("sagesse" en sanskrit), arpentera cette zone encore peu cartographiée et transmettra des images et des données scientifiques pendant les deux semaines de la mission.

Lire aussiLe rover de la mission indienne Chandrayaan-3 commence son exploration

Mission vers Vénus

Le 23 août, l'Inde est devenue la première nation à poser un engin spatial près du pôle sud de la Lune, une zone inexplorée, et a rejoint le club très restreint des pays ayant réussi à procéder à un alunissage contrôlé. Avant l'Inde, seuls les Etats-Unis, l'Union soviétique et la Chine étaient déjà parvenus à mener avec succès une telle opération. Quelques jours avant l'alunissage du vaisseau Chandrayaan-3 sur le pôle sud de la Lune, la sonde russe Luna-25 s'était écrasée dans la même région. En 2014, l'Inde est également devenue la première nation asiatique à avoir placé un engin en orbite autour de la planète Mars. Elle prévoit de lancer une mission habitée de trois jours autour de la Terre d'ici l'année prochaine. Est prévue également une mission conjointe avec [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi