"Je risque d'être critiqué" : le fils de Patrick Poivre d'Arvor prend la parole sur les accusations de viols contre son père

Elles sont une vingtaine à dénoncer les agissements de l'ancienne star du 20h de TF1. Depuis 2021 et la plainte de Florence Porcel contre Patrick Poivre d'Arvor, les accusations d'agressions sexuelles et de viol se sont multipliées contre le journaliste. De son côté, PPDA a toujours démenti et ne cesse de se clamer innocent. Après cinq mois d’investigations, le parquet de Nanterre avait indiqué le 25 juin 2021 qu'il classait l'affaire Patrick Poivre d'Arvor sans suite, en raison de "prescription" ou pour "insuffisance de preuves". Au mois de novembre 2021, Florence Porcel avait relancé l'affaire en déposant une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

À lire également

"Le féminisme victimaire me crispe" : Claire Chazal très critique vis à vis de la société actuelle

En septembre 2022, Bénédicte Martin et Anne Cauquil-Gleizes ont déposé deux nouvelles plaintes contre le célèbre journaliste. Une plainte concerne des accusations de viol, l'autre des agressions sexuelles. Cependant, ces deux démarches n'ont pu donner lieu à des suites judiciaires, les faits présumés étant prescrits. L'affaire PPDA a suscité de nombreuses réactions dans le monde médiatique. En janvier dernier, Thomas Hugues, qui était le joker du journaliste au JT de TF1, s'était exprimé sur les différentes accusations. "Je crois, sans l'ombre d'un doute, les femmes qui témoignent contre lui. Je connais et j'ai travaillé avec certaines d'entre elles et je les crois. En 15 ans passés à TF1, personne n'est jamais venu me voir en me disant qu'il se passait des choses glauques dans le bureau de PPDA. On savait tous que c'était un séducteur, même s'il existe des mots plus vulgaires pour q...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi