Retraites, immigration, Gaza, smic… Le programme du Nouveau Front populaire se dévoile

Le Nouveau Front populaire représenté par le Parti socialiste avec Olivier Faure, La France insoumise avec Manuel Bompard, Les Écologistes avec Marine Tondelier et le Parti communiste francais avec Fabien Roussel, à Paris, le 10 juin 2024.  - Credit:ISA HARSIN/SIPA / SIPA / ISA HARSIN/SIPA
Le Nouveau Front populaire représenté par le Parti socialiste avec Olivier Faure, La France insoumise avec Manuel Bompard, Les Écologistes avec Marine Tondelier et le Parti communiste francais avec Fabien Roussel, à Paris, le 10 juin 2024. - Credit:ISA HARSIN/SIPA / SIPA / ISA HARSIN/SIPA

Cinq jours après l'annonce de la constitution d'un Nouveau Front populaire, et au lendemain de la signature de l'accord par toutes les forces de gauche du pays, le programme de cette coalition a été dévoilé ce vendredi 14 juin.

Voici ce qu'il faut en retenir.

Abrogation des réformes des retraites

La lutte contre la réforme des retraites, promulguée en 2023 après des mois de contestation dans la rue, constitue le principal sujet d'entente naturelle entre les différents partis.

À LIRE AUSSI Au PS, les anti-LFI veillent au grain

Son abrogation figure parmi les priorités des candidats investis par le Nouveau Front populaire à ces élections législatives.

Abrogation de la réforme de l'assurance-chômage

Éric Coquerel, le président (LFI) de la commission des Finances à l'Assemblée, l'avait déjà indiqué ce vendredi matin sur RMC. «  La toute première mesure, je pense que c'est l'abrogation de cette réforme de l'assurance-chômage. »

Le #NouveauFrontPopulaire est né. Nous sommes à la hauteur de l’histoire, avec un programme de gouvernement.

Je rappelle des mesures qui seront appliquées dans les 100 premiers jours sur RMC ⤵️ pic.twitter.com/nGfQY8EvQ7

— Eric Coquerel (@ericcoquerel) June 14, 2024

Le texte, qui doit être proclamé par décret d'ici au 1er juillet par le président de la République, prévoit l'allongement de la durée de travail nécessaire pour percevoir l'aide, dans un délai rétréci.

Hausse du smic à 1 600 euros

Déjà relevé de nombreuses fois depuis la crise [...] Lire la suite